Material Flow Analysis in Quebec: Methods and operationalising challenges in a circular economy perspective

Note: this publication is published in French. We aim to provide a translation of the title and the abstract in English for publications that are originally published in another language. Please note that these translations are not always perfect, but our goal is to give an idea of the content of this publication. Some of the translations are provided by the authors; others are translated by us or others.
Title
L'ANALYSE DE FLUX DE MATIÈRES AU QUÉBEC : MÉTHODES ET ENJEUX D'OPÉRATIONNALISATION DANS UNE PERSPECTIVE D'ÉCONOMIE CIRCULAIRE
Author(s)
Audrey Morris
Year
2016
Type
Thesis
Source
Master thesis
Abstract
Abstract unavailable
Original Abstract
L'augmentation incessante de l'extraction des ressources et de la pression exercée sur l'environnement qui en découle montre que les enjeux d'une gestion durable des ressources doivent devenir une priorité. Les sociétés sont dans l'obligation de revoir la façon dont l'économie actuelle fonctionne afin de transiter vers une économie qui vise à optimiser l'utilisation des ressources. L'économie circulaire est un concept maintenant bien connu à travers le monde qui permet de répondre aux enjeux auxquels les sociétés sont actuellement confrontées.

Au Québec, la stratégie gouvernementale de développement durable 2015-2020 prévoit soutenir l'émergence de projets d'économie circulaire en créant les conditions favorables à la mise en place de ces pratiques et modèles d'affaires. Il est donc intéressant d'utiliser l'analyse de flux de matières au Québec, car cet outil permet de faciliter la transition vers une économie circulaire en améliorant la connaissance des gisements des ressources sur les territoires. Bien qu'il existe plusieurs méthodes d'analyse de flux de matières applicables à l'échelle régionale, aucune n'a été largement éprouvée. L'essai a donc pour objectif d'explorer les méthodes applicables dans le contexte québécois et de développer une approche qui vise à orienter les utilisateurs vers la méthode d'analyse de flux de matières qui répond le mieux à leurs besoins.

Une revue de littérature recensant 26 études régionales d'analyse de flux de matières à travers le monde a permis de distinguer dix méthodes et d'identifier deux facteurs qui influencent le choix d'une méthode par rapport à une autre. Le premier facteur correspond aux objectifs de l'analyse de flux de matières et le deuxième facteur est le niveau d'applicabilité de la méthode qui comprend l'accessibilité de celle-ci et la disponibilité des sources de données requises. Ces deux critères ont été utilisés pour comparer les dix méthodes d'analyse de flux de matières et créer un arbre de décision qui vise à orienter les ministères, les chercheurs, les acteurs publics et les acteurs privés, vers la méthode la plus appropriée.

L'essai a aussi permis de formuler des recommandations générales pour initier de façon efficace des démarches d'analyse de flux de matières au Québec. Premièrement, l'organisation d'une gouvernance régionale pour la gestion des ressources doit être une étape initiale et primordiale. Pour aider à organiser cette gouvernance, il faut d'abord développer un cadre stratégique provincial et ensuite construire des plates-formes régionales de gestion des ressources. Deuxièmement, les résultats de l'essai ont aussi montré que les données disponibles pour la réalisation d'une analyse de flux de matières étaient insuffisantes au Québec, les bases de données existantes doivent donc être bonifiées et restructurées. Troisièmement, considérant que l'analyse de flux est un processus laborieux et qui demande un travail important de réflexion en amont, il est essentiel de choisir la méthode en fonction des objectifs formulés par l'ensemble des acteurs concernés et de pérenniser la démarche dans le temps.
More Information
http://savoirs.usherbrooke.ca/bitstream/handle/11143/8173/Morris_Audrey_MEnv_2016.pdf?sequence=1

Tags

Back Incorrect or incomplete information? Click here to report this.

This website provides meta data on papers and other publications, with links to the original publications. These papers may be copyrighted or otherwise protected by the publishing journal or author. Some journals provide open access to their publications. When possible we will try to include abstracts and more details for open access publications. For more details, follow the link to the original document and/or contact the publisher/author.